Ad
Ad
Ad
automattic

L’histoire de WordPress

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr

Vous voulez connaître l’histoire de WordPress ? Si vous avez créer un site web avec WordPress, vous devez savoir qu’il s’agit d’un constructeur de site célèbre qui alimente plus de 30% des sites Web sur Internet. Dans cet article, nous allons revenir sur l’histoire de WordPress pour vous montrer son évolution au fil du temps.

Historique complet de WordPress (mise à jour)

L’histoire de WordPress nous dit comment les communautés open-source travaillent pour rendre quelque chose d’utile sans compromettre la liberté du logiciel. Le projet WordPress est dirigé par une communauté de développeurs, d’utilisateurs et de supporters dévoués.

WordPress a démarré car le développement du logiciel de blogging existant, b2/cafelog, a été interrompu par leurs principaux développeurs. En 2003, deux utilisateurs de b2/cafelog, Matt Mullenweg et Mike Little, ont décidé de construire une nouvelle plate-forme au-delà de b2/cafelog.

Ils ne savaient probablement pas qu’ils allaient alors commencer un voyage qui allait finalement apporter des bénéfices à des millions d’utilisateurs à travers le monde, créer des milliers d’emplois, ainsi qu’une industrie entière de développeurs, designers, écrivains, blogueurs et éditeurs web qui en feraient leur gagne-pain.

Le 27 mai 2003, Matt a annoncé la sortie de la première version de WordPress qui a été bien reçu par la communauté. Il était basé sur b2/cafelog, mais avec des améliorations significatives. La première version de WordPress comprenait une nouvelle interface d’administration, de nouveaux modèles et des modèles compatibles avec XHTML 1.1. L’éditeur de publication ressemblait à ceci:

Post éditeur dans la première version de WordPress

En mai 2004, la version 1.2 de WordPress est arrivée avec l’architecture des plugins. Cela a permis aux utilisateurs et aux développeurs d’étendre les fonctionnalités de WordPress en écrivant leurs propres plugins et en les partageant avec le reste de la communauté.

Alors que WordPress s’ouvrait à la communauté, quelque chose de totalement opposé se passait dans l’industrie du blog à l’époque.

Le leader du marché dans l’industrie des blogs à l’époque était fluctuant. En effet, l’annonce de nouvelles conditions de licences qui n’ont pas été appréciées par beaucoup de leurs utilisateurs a forcé beaucoup d’entre eux à rechercher une nouvelle plateforme de blogs.

WordPress 1.2 s’est alors présenté comme un projet ambitieux qui offre aux utilisateurs une plate-forme sérieuse, stable, facile et flexible avec des fonctionnalités qui rivalisent avec leurs concurrents propriétaires. L’adaptabilité de WordPress a grimpé en flèche avec cette version.

WordPress 1.2 Mingus

Avec l’augmentation du nombre d’utilisateurs, WordPress a commencé à s’améliorer avec l’aide et l’intérêt de la communauté.

En février 2005, WordPress 1.5 a été agrémenté de pages, d’outils de modération, de commentaires, du nouveau thème par défaut de Kubrick et d’un tout nouveau système de thèmes. Matt l’a annoncé avec ces mots:

Pour la 1.5, nous avons créé un système de thèmes incroyablement flexible qui s’adapte à vous plutôt que ce soit à vous de vous y adapter. Vous pouvez faire passer votre blog web dans un seul fichier, comme avant, ou vous pouvez littéralement avoir un modèle différent pour chaque catégorie. C’est autant, ou aussi peu que vous souhaitez. Nous avons également transféré les éléments communs au site tels que les en-têtes, les pieds de page et les barres latérales dans leurs propres fichiers afin que vous puissiez apporter des modifications à un moment donné et les afficher n’importe où et ce immédiatement. “Matt Mullenweg – Annonce WordPress 1.5”

Kubrick: le thème WordPress par défaut de 2005 à 2010

En décembre 2005, WordPress 2.0 a été publié avec un nouveau tableau de bord d’administration. Cette nouvelle zone consista en une refonte complète des écrans d’administration de WordPress.

JavaScript et DHTML ont été utilisés pour créer une meilleure interface utilisateur où les utilisateurs n’ont pas besoin de charger une page pour effectuer des tâches simples. Les utilisateurs pouvaient maintenant ajouter catégories et tags aux publications sans pour autant quitter l’éditeur de publication ou supprimer des commentaires sans recharger l’écran des commentaires.

WordPress 2.0 - Interface d'administration

La nouvelle interface utilisateur d’administration n’était pas la seule amélioration significative de cette version.

C’était la première version sortie avec le plugin anti-spam Akismet, pré-installé. Il est également livré avec un plug-in de sauvegarde de base de données WordPress, wp-db-backup, qui a été abandonné en 2007. Une autre innovation pour cette version était l’introduction d’un fichier functions.php dans le système de thème.

Le 1er mars 2006, Automattic, la société fondée par Matt Mullenweg, a déposé l’enregistrement de la marque pour le logo WordPress et WordPress.

En 2008, une société de design Web appelée Happy Cog a rejoint le projet WordPress pour aider à concevoir une nouvelle interface d’administration WordPress. Une étude d’utilisabilité a été réalisée pour concevoir l’interface utilisateur d’administration.

Pour toute l’année de nouvelles fonctionnalités comme les shortcodes, les mises à jour en un clic et l’installation du plugin d’intégration ont été ajoutées à WordPress avec différentes versions.

Tableau de bord WordPress 2.7

En Juin 2010, Automattic a transféré la propriété de la marque et du logo WordPress au WordPress Foundation. Ce fut un moment important dans l’histoire de WordPress, car il a assuré à WordPress son évolution, ne dépendant pas d’une entreprise ou d’un groupe de développeurs pour continuer le projet.

Le 17 juin 2010, WordPress 3.0 a été publié. C’était un pas important vers WordPress en tant que CMS. Cette version introduisit plusieurs fonctionnalités comme les types de messages personnalisés, de meilleures taxonomies personnalisées, des arrière-plans personnalisés, des en-têtes, des menus, une aide contextuelle sur les écrans d’administration, etc. Le projet WordPress MU a été joint à WordPress pour créer des réseaux multisites.

C’est également cette année-là qu’est arrivé Twenty Ten, qui a commencé la tradition d’un nouveau thème par défaut pour chaque année.

En 2011, les formats de publication et la barre d’administration avaient fait leur chemin jusqu’à WordPress.

A cette époque, des plugins WordPress vraiment fantastiques catapultaient de puissantes plateformes de e-commerce au sommet de WordPress. Cela a permis aux utilisateurs de WordPress de créer des magasins en ligne et de construire de puissants sites de e-commerce avec WordPress.

En 2012, la personnalisation des thèmes, les aperçus de thème et le nouveau gestionnaire de médias ont été introduits. Ces fonctionnalités ont grandement aidé les nouveaux utilisateurs pour créer des galeries d’images et prévisualiser les thèmes avant de passer à un nouveau thème.

En 2013, WordPress 3.7 est apparu avec la nouvelle fonctionnalité de mise à jour automatique qui a permis à WordPress de mettre à jour automatiquement le logiciel de votre site pour les mises à jour mineures.

A cette époque WordPress était déjà devenu le CMS le plus populaire au monde.

En décembre 2013, WordPress 3.8 sortit et présenta MP6, la nouvelle interface d’administration de WordPress. Cette nouvelle interface était responsive et visait à offrir aux utilisateurs une meilleure expérience sur n’importe quel appareil ou taille d’écran.

Schémas de couleurs d'administration de WordPress 3.8 sur les appareils mobiles

16 avril 2014, la version 3.9 de WordPress sortit. Il s’est concentré sur l’amélioration de l’éditeur des articles. Les images peuvent maintenant être glissées directement dans l’éditeur de publication. Les utilisateurs peuvent maintenant éditer des images directement dans l’éditeur et visualiser les aperçus de leurs galeries dans l’éditeur. WordPress 3.9 a également présenté des aperçus de widgets en direct, des listes de lecture audio et de nombreuses autres améliorations.

D’autres améliorations ont été apportées au noyau WordPress toute l’année et jusqu’aux sorties de  WordPress 4.0 et de WordPress 4.1.

2014 a également été la première année où les téléchargements non-anglais de WordPress ont dépassé les téléchargements anglais.

En 2015 vit sortir WordPress 4.2, 4.3 et 4.4. Ces versions se sont concentrées sur l’amélioration de la localisation, la prise en charge des emoji, la personnalisation des thèmes et l’installation de l’infrastructure de l’API REST de WordPress.

Le support Emoji a été ajouté à WordPress en 4.2

La même année, WooCommerce, le plugin de e-commerce le plus populaire de WordPress était acquis par Automattic.

2016 vit sortir les versions 4.5, 4.6 et 4.7, chaque version introduisant de nouvelles fonctionnalités et améliorations. Les changements les plus significatifs au cours de cette année-là ont été les mises à jour optimisées pour les plugins et les thèmes, la récupération du contenu grâce à l’archivage du navigateur et une fonction de personnalisation du CSS pour modifier les thèmes. À la fin de l’année, WordPress a annoncé qu’il pouvait supporter HTTPs.

En 2017, WordPress 4.8 et 4.9 ont vu le jour. Ces versions ont apporté plusieurs nouveaux widgets prédéfinis pour ajouter audio, vidéo, images, galerie, texte enrichi et HTML. Ces publications ont jeté les bases du projet Gutenberg, une expérience éditoriale nouvelle et moderne pour WordPress.

Blocs de Gutenberg

Le développement de Gutenberg s’est poursuivi en 2018. Cette expérience d’édition basée sur des blocs sera progressivement introduite aux utilisateurs de WordPress dans les prochaines versions.

Quelles sont les perspectives pour WordPress?

WordPress évolue constamment pour répondre aux besoins de millions d’éditeurs de site dans le monde entier. La direction de WordPress dépend directement des besoins des utilisateurs. Nous pouvons donc supposer qu’il continuera à permettre à de plus en plus de personnes autour du monde de créer des site Web merveilleux et de plus en plus facilement.

Write A Comment